Symptôme - Schizophrénie : les symptômes positifs 

Que regroupent les symptômes positifs ?

Les symptômes positifs regroupent une palette importante des symptômes de la schizophrénie, notamment les hallucinations et les idées délirantes. L'un pouvant d'ailleurs influencer et renforcer l'autre et vice et versa.

La personne va donc éprouver des difficultés à interagir avec son environnement à cause de perceptions erronées. Cela entraîne également une forte désorganisation du comportement, y compris dans des actes quotidiens qui peuvent sembler anodins. Le raisonnement de la personne peut également devenir plus laborieux. Une sensation de déconnexion avec la réalité peut aussi être ressentie à cause de ces symptômes. 

Pourquoi "positifs" ?

Ces symptômes sont dits "excédentaires", c'est-à-dire qu'ils s'ajoutent à la réalité et aux perceptions de la personne. Ce nom ne signifie pas pour autant que ces symptômes sont "bons" ou "agréables". Ils peuvent être au contraire difficilement vécus et créer un stress considérable.

Des symptômes qui se traitent

Les symptômes positifs sont ceux qui répondent actuellement le mieux aux traitements médicamenteux. Il est possible aujourd'hui par exemple de réduire l'intensité des hallucinations.