Symptôme - Les activités restreintes et répétitives dans l'autisme

Les activités restreintes et répétitives dans l'autisme

Les personnes atteintes par la maladie auront souvent des activités très restreintes et parfois répétitives. C’est un des symptômes les plus déroutants du spectre de l’autisme. Un enfant pourra s’entêter à jouer à faire tourner une seule roue d’une voiture sans jamais vouloir l’utiliser d’une autre manière que ce soit. Ce groupe de symptômes est très lié aux deux autres. En effet, l’utilité d’un objet nait de l’utilisation que les autres en ont  (par imitation sociale), ainsi les activités pratiquées par la personne autiste ne seront pas partagées socialement (comme aller au parc pour faire de la balançoire par exemple).

Les causes

Les atteintes neurologiques ne permettent pas aux enfants de s’engager dans des activités socialement partagées. Le déficit dans l’apprentissage et dans les interactions sociales vient entraver les possibilités de s’engager dans des activités plus complexes qui nécessitent de prendre en compte le choix des autres, prévoir et organiser en fonction...

Comment réagir

  • Ne pas empêcher l’enfant de réaliser ses activités préférées. Il est bien évident que les activités trop inappropriées et dangereuses doivent être interdites.
  • Trouver la meilleure manière de communiquer. Il est très important de mettre en place un code entre l’adulte et l’enfant, pour lui indiquer quand ce qu’il fait est bien ou mal.
  • Les activités de l’enfant peuvent être adaptées à d’autres occupations qui pourraient être socialement partagées. Essayer de s'adapter au comportement le plus possible afin de stimuler la participation. 
  • Utiliser des outils adaptés. En effet, l’enfant autiste va s’adapter à son environnement avec les outils à sa disposition. Il est avéré que les autistes préfèrent les supports plus visuels que verbaux. L’utilisation de livres à image est fortement répandue.