Maladie - La dépression

Quelques mots à propos de la maladie

 

La dépression est une maladie mentale fréquente qui amène à une souffrance psychique des plus handicapantes. Les données épidémiologiques indiquent que le nombre de personnes dépressives est en forte croissance. En effet, le taux a été multiplié par six depuis les années 70. Bien que personne ne soit à l’abri, le risque est en moyenne plus élevé chez les femmes que chez les hommes.

Dépression ou déprime ?

            De nature complexe, cette pathologie est caractérisée par des formes et des intensités très variables. Avant tout, il est primordial de distinguer la dépression du coup de déprime.

            Un coup de déprime ou un sentiment de tristesse ne signifie pas automatiquement que l’on souffre d’une dépression.

La « déprime » est un état de souffrance passager. Ces moments de doutes, d’idées noires, de remises en question, de baisses d’humeurs font partie de l’évolution de l’être humain suivant les différents événements qui constituent sa vie. Il est donc nécessaire de ne pas confondre les baisses d’humeur avec les troubles de l’humeur qui eux se rapportent à la personne dépressive.

Symptômes

            Il existe une panoplie de symptômes caractérisant la dépression. De manière générale, elle est définie par une perturbation de l’humeur sur une période d’au minimum deux semaines, ainsi qu’une gêne pesante dans la vie quotidienne.

Origine

Notons que cette maladie psychique résulte de plusieurs facteurs (biologiques, psychologiques, environnementaux) qui auront une grande influence dans le processus de prise en charge.

Prise en charge

            Lorsque le diagnostic est posé, la prise en charge (thérapeutique, médicamenteuse,…) va avoir deux buts : la guérison et la prévention des risques d’une rechute.

            Le quotidien du dépressif est bouleversé par la maladie. En effet, ses idées noires, ses ruminations, son manque de motivation et son absence de plaisir amènent le dépressif dans une profonde inertie. Celle-ci peut être mal vécue et difficilement acceptée par l’entourage du malade, souvent perçue comme de la fainéantise. Or, il faut savoir que c’est une maladie. Elle nécessite des médicaments et une prise en charge adéquate, ainsi qu’un appui important de l’entourage. En effet, celui-ci va être un véritable soutien au quotidien et pourra participer ainsi à la guérison.

 

PEYSSON Alice

Les symptômes de ...